Laurent-Blanc.jpg

C'est son ami Didier Deschamps qui a implicitement vendu la mèche, avant de démentir. Mollement.

C'est Didier Deschamps qui, dans une interview à L'Equipe TV, a livré ce secret de polinichelle jeudi: le champion du monde y corrobore implicitement l'arrivée de son co-équipier de 1998 à la tête des Bleus, en juillet prochain. "C'est très bien, c'est un très bon choix", s'est félicité l'entraîneur de l'OM quand son interlocuteur l'a interpellé sur le remplacement de Raymond Domenech par Laurent Blanc.

L'entraîneur de l'OM s'est-il fait pièger? Ou a-t-il délibérément pratiqué, comme à son habitude, l'art du sous-entendu éloquent? Selon le correspondant de RTL à Marseille, qui l'a interrogé, Didier Deschamps a "démenti avoir confirmé que Laurent Blanc serait le successeur de Raymon Domenech", mais a également ajouté, avec "un grand sourire", "connaître la réponse de son ami". L'ancien Bleu aurait conclu: "Je n'ai fait que donner mon avis sur la question." Certes...

Lexpress.fr

Commentaire

Pour rappel, Laurent Blanc fut ce très offensif défenseur qui, avec la grande équipe de France "Black Blanc Beur" de l'immortel groupe de  Zidane et autres Deschamp s'imposa contre le Brésil et gagna sa première coupe du monde en 1988 et l'Euro en 2000.

TAD

Tag(s) : #Sport
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog