Présentation

  • : Guineelibre
  • Guineelibre
  • : Le Site de l'actualité, de l'analyse politique et de la discussion, en toute convivialité.Sujets de culture, d'art, de sciences et techniques, etc. Vos contributions(articles et commentaires) sont les bienvenues à l'adresse admin@guineelibre.com Voir la charte du site avant tout envoi svp.
  • Contact

Profil

  • Thierno
  • Combat pour la démocratie et les droits de l'homme partout dans le monde. Rejet de tous les extrémismes, de Droite , de Gauche ou religieux.
  • Combat pour la démocratie et les droits de l'homme partout dans le monde. Rejet de tous les extrémismes, de Droite , de Gauche ou religieux.

Images et videos

compteur pour blog

DD__je-suis-desole-2_.jpg



croco Intellect-1


Recherche

Bah-Oury-Guineelibre-DSC_0346-2b-600.jpg

Les internautes dans le monde

17 septembre 2011 6 17 /09 /septembre /2011 13:15

Lansana_Conte4-1.jpg

J'étais en Guinée au mois d'Avril dernier. Avec des amis et d'autres compatriotes notamment de l'Opposition ( Sydia Touré, El hadj Mohamed Fodé Soumah de la GECI, Saliou Bellah Diallo de l'Ufdg ) nous avons assisté au FIDAWOU organisé pendant 2 jours par la famille de Feu Lansana Conté pour le repos de son âme.

Nous avons prié sur sa tombe à Moussaya, son village natal , à quelques kms de Tanènè où officie comme Maire ou Chef de District Mr Elhadj Sèkhouna Soumah. Un Mr charmant , éloquent comme tous nos politiciens formés à l'école du PDG.

Il fut surpris de mon appartenance à l'opposition du temps de son Parent mais il ne manifesta aucune animosité à mon égard. C'est la démocratie dira-t-il. Cependant durant ces 2 jours il n'est jamais arrivé à se souvenir de mon nom. Il m'appelait toujours Mr Somparé bien que je lui dis que je suis Mohamed Sampil et que Abou Somparé est mon cousin.

Nous avions , mes amis et moi eu droit à plein d'anecdotes de El Hadj Sèkhouna qui avait ce don de raconter les histoires à la Alain Decaux ou Pierre Bellemare. Il savait tenir son auditoire en haleine.... C'est ainsi qu'un matin après le petit déjeuner il nous raconta avec indéfiniement de détails les rencontres entre le Président Lansana Conté et ses Ministres notamment Cellou Dalein..

Voyez-vous nous dit , El hadj Sèkhouna , beaucoup de hauts fonctionnaires venaient souvent prendre les nouvelles de la santé du Président mais les visites de Dalein étaient les plus attendues et appréciées. Pourquoi ?, El hadj , lui demanda un de mes amis.

Simplement , répond El Hadj Sèkhouna, parce que Dalein est pétri d'humilité et doté d'une bonne éducation. Un exemple : pendant que certains Ministres notamment , nos parents Soussous se servaient en cigarettes " dans le paquet " du Président, Cellou à chacune de ses visites se déchaussait à 20 m avant de venir le saluer , ce qui mettait mal à l'aise les visiteurs qui l'ont précédé et qui s'empressaient ( trop tard ) à se déchausser à leur tour. Et Lansana Conté de leur dire ," ne vous fatiguez pas , çà fait partie de son éducation"..

El hadj Sèkhouna nous avoua aussi que le Président Lansana Conté a souhaité que les Guinéens votent pour Cellou aux présidentielles..Mais pourquoi, lui demanai-je ??.Monsieur Somparé...Non Mr Sampil rectifiai-je, pardon dit El hadj Sèkhouna, je vous ai dit que le Président trouvait que Cellou est humble et bien éduqué mais en plus il vient d'un village connu de tous les Guinéens , sa famille est connue , même si son père et sa mère ne sont plus de ce monde il lui reste de la famille, oncles , tantes etc..et des 2 côtés ( père et mère ).

Argument massu , ajoute El hadj Sèkouna : Si jamais Cellou " fait des conneries " nous irons, s'il le faut à pieds au Foutah demander aux siens de lui dire d'arrêter.Ce qu'ils ne manqueront pas de faire.

Mais El Hadj , lui demandai-je , pourquoi l'avoir limogé alors pour faute lourde ? C'est de la politique çà , mon cher Somparé ( encore !!) . Sampil...rétorquai une fois de plus . Voilà de façon très succinte la conversation que nous avions eu avec El Hadj Sèkhouna Soumah à Tanènè.

Pourquoi, j'en parle maintenant , me demanderont certains ? Je leur réponds : " Chaque chose , en son temps " comme dit l'adage.

Notre pays n'a jamais été en danger comme aujourdhui . Chaque Guinéen épris de Paix , de Justice et surtout de Vérité doit apporter sa contribution en dénonçant ceux qui , par leur attitude et leurs propos mettent notre pays en danger. "On sait comment commence une guerre mais on ne connait pas la fin ". C'est pourquoi sur ce même site j'ai eu , il y a quelques semaines à lancer l'idée d'une nouvelle configuration de la Guinée. Beaucoup d'autres compatriotes s'en sont inspiré sans me citer , ce qui n'a aucune importance , pourvu que cette idée trouve l'adhésion du plus grand nombre d'entre nous et ce POUR PRESERVER LA PAIX EN GUINEE.

On ne peut continuer" à reculer ou à faire du surplace" alors que d'autres pays de la sous région ( Libéria, Sierra Léone ) qui ont pourtant connu les pires atrocités ont pris le chemin de la bonne gouvernance.

De quel droit un Homme , une de nos régions sur 4 ou un parti politique prendrait-il le pays de nos ancêtres en otage..

Qu'on me le dise....Et je ne suis pas le seul..Qu'on le dise à nos différentes communautés.

Merci de me prêter votre attention et Bon Week-end.....

 

MOHAMED SAMPIL

 

Nb: Je ne suis pas membre de L'UFDG mais de la NGR , un parti allié. Je ne fais que porter à la connaissance de mes compatriotes le témoignage de El Hadj Sèkhouna Soumah de Tanènè...Par ailleurs , bonne éducation n'est pas synonyme de faiblesse.. 

Partager cet article

Published by Mohamed SAMPIL - dans Libre opinion
commenter cet article

commentaires

Ollaid 17/09/2011



D'accord avec vous Mr Sampil pour deux choses:


Nous l'avions dit depuis longtemps que le pire ennemi en politique pour CDD est son éducation (tout comme ce fut le cas pour Siradiou Diallo). Face a des gens sans foi ni loi, sans scrupule, vous
passez pour un nigaud en respectant les règles et lois alors que l'adversaire en fait fi et utilise du banditisme.


La seconde chose qui est typiquement guinéenne est que lorsqu'une idée ou une bonne initiative ne vient pas de certains, ils la repousse sachant bien qu'elle est bonne ou alors la récupère sans
avouer abonder dans le sens du premier qui l'a divulguer ou émise. Les Guinéens sont trop nombrilistes d'où tous ces titres
académiques affichés en guise de nom qu'ils ne soient plus un signe d'excellence tant il y en a de nos jours (certains peuvent meme s'offrir plusieurs doctorats,etc). Si Alpha Condé se dit "Prof"
et son Alhassane Condé, "Docteur" (en quoi?), c'est vous dire...


Pour revenir au sujet de votre article, le Fouta a du mal a faire émerger un grand leader charismatique á cause de cette éducation du compromis et de non confrontation verbale ou physique. Seuls
ceux nés et élevés hors du Fouta pourraient être a la hauteur en termes de politique efficace d'accès au pouvoir . Nonobstant votre bonne éducation, en politique il faut savoir se faire violence
en utilisant les memes armes que l'adversaire si nécessaire pour le contrecarrer efficacement. C'est mon avis !



kerf 29/09/2011



je trouve ce commentaire bien ficelé ; Elhadj a parfaitement raison



Riposte MVE (Maladie à Virus Ebola) Pita

prefecture_de_pita.jpgLes ressortissants et résidents en relation avec le député uninominal de Pita, Honorable Diouldé Sow ont décidé d’accompagner les services sanitaires dans la riposte contre EBOLA avec comme objectif zéro nouveau cas.

A cet effet, un appel à contribution est lancé en direction de toutes les bonnes volontés. Pour vos contributions, des comptes bancaires sont ouverts au niveau de la FIBANK :

Franc Guinéen : 011. 106 : 100 836 2962 – 87

Euro : 011. 106 : 011 0242 2841 – 83

Dollar :011. 106 : 0120 1159 71 – 31

 

Pour toutes fins utiles, prière de contacter les personnes suivantes :

•Elhadj Mamadou Saliou Boumah : 628 52 47 07

•Dr Alhassane Bah : 655 79 35 94

•Elhadj Mouctar Mellah : 621 67 95 25

•Baba Alpha Pita Bah : 622 21 30 79

 

Conakry,  le 17 Août 2014

Honorable Diouldé Sow

 

Tel : 622 20 38 91

Guinée : le « patient zéro » de la MVE est un enfant de 2 ans mort le 06-12-2013 à Guéckédou

Enfant-de-deux-ans.jpgLe PATIENT ZERO ,  le premier malade de l'épidémie d'Ebola qui s'est propagée en Afrique de l'Ouest est un enfant de deux ans, mort en décembre dernier. Cette découverte va permettre de mieux comprendre comment l'épidémie s'est propagée. Des épidémiologistes ont réussi à retrouver le tout premier malade de l'épidémie d'Ebola qui sévi actuellement en Afrique de l'Ouest, rapporte The Independent.

Un enfant mort en décembre. Il s'agit d'un enfant de deux ans, mort le 6 décembre dernier, quelques jours après être tombé malade, selon ces médecins, qui ont publié leur étude dans la revue The New England Journal of Medicine. L'enfant souffrait de fièvre, de nausées et de diarrhées. Un contact avec une chauve-souris ? C'est à Guéckédou, dans le sud-est de la Guinée, que vivait ce premier malade de l'épidémie qui a depuis tué près de 1.000 personnes. Cette ville de Guinée se trouve à la frontière avec le Liberia et la Sierra Leone, les deux pays où le virus s'est également propagé. Les médecins ne savent pas précisément ce qui a contaminé l'enfant, mais il pourrait s'agir d'un contact avec une chauve-souris.

Sa famille contaminée. La mère, la sœur et la grand-mère ont ensuite été contaminées. Toutes trois ont succombé à la maladie, qui s'est propagée peu à peu dans la communauté, via le personnel soignant ou personnes qui avaient assisté aux funérailles de la grand-mère, raconte le New York Times.

http://www.europe1.fr/International/Ils-ont-retrouve-le-premier-malade-de-l-epidemie-d-Ebola-2200881/

Les tirailleurs "sénégalais" dans la Grande Guerre

tirailleurs-main-1024_2.jpgEntre 1914 et 1918, 165 229 hommes sont recrutés en Afrique occidentale française et 17 910 en Afrique équatoriale française pour former 137 bataillons de tirailleurs sénégalais mis sur pied pour la guerre.

Ces hommes combattent sur le front de France, aux Dardanelles et sur le front d’Orient. 24 938 soldats africains trouvent la mort (ou sont portés disparus) dans ces combats et 36 000 sont blessés.

De nombreuses décorations — individuelles et collectives — leur sont décernées. 36 citations collectives à l'ordre de l'armée sont décernées aux bataillons de tirailleurs sénégalais. Huit d’entre eux reçoivent la fourragère aux couleurs de la croix de guerre.

Le 43e BTS (bataillon de tirailleurs sénégalais), qui compte dans ses rangs deux compagnies de tirailleurs somalis, participe à la reprise du fort de Douaumont en 1916, aux côtés du régiment d’infanterie coloniale du Maroc. Cette action lui vaut une citation à l’ordre de l’armée, qui, avec les trois autres obtenues par ailleurs, lui donne droit au port de la fourragère aux couleurs de la Médaille militaire.

Des chefs prestigieux leur rendent hommage :

• le maréchal Foch : «J’ai admiré leur merveilleux courage, leur indomptable ténacité, leur élan fougueux... J’ai apprécié leur profonde loyauté et leur absolu dévouement.»

• le général Mangin : «Les rapports d'opération, les journaux de marche et les résultats obtenus sur le champ de bataille témoignent de la valeur de ces contingents d'Afrique, aussi bien que l’admiration de leurs compagnons d’armes, les fourragères et les décorations de leurs drapeaux...»

 

Source : RFI

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog